La série



  • Synopsis :

            La série Prison Break met en scène Michael Scofield, un ingénieur en génie civil très intelligent. Michael veut aider son frère Lincoln à s'évader de la prison d'État de Fox River, où il attend d'être exécuté pour un crime qu'il nie avoir commis : le meurtre du frère de la vice-présidente des Etats-Unis. Après s'être fait tatouer le plan de la prison sur le torse, les bras et le dos, Michael braque une banque dans le seul but d'être condamné et incarcéré. Lors de son procès, il avoue les faits, et n'a qu'une seule volonté auprès du juge, être emprisonné à Fox River. Il y retrouve son frère et va tenter, à l'aide de ses tatouages, de s'évader avec lui avant la date de l'exécution. Mais au fil des épisodes, des évènements imprévus viendront compliquer le plan d'évasion qu'il a minutieusement élaboré...



            Créée par Paul T.Sheuring, Prison Break est une série alliant suspense et rythme insoutenable. De nombreux évènements surviennent au cours des épisodes, ce qui fait que les choses se passent rarement comme prévue. D'autre part, cette série introduit un personnage (Mickael Scofield), intelligent, altruiste et très concerné par le sort de ses amis, dans une prison d'Etat, où des individus violent sont incarcérés. Ainsi, on s'attachera à l'humour de Sucre, compagnion de cellule de Scofield, ou bien à l'attitude provocatrice de T-Bag, assassin et violeur récidiviste. Néanmoins, on ne se détache pas de la trame principale puisque tous les personnages que rencontrera Mickael seront, de près ou de loin, impliqué dans son plan d'évasion.
Enfin, au fur et à mesure que la série avance, de nouvelles interrogations surviennent, par exemple, pour la saison 1, comment vont-ils réussir à s'évader ? Ou bien, lors de la saison 2, vont-ils réussir à déjouer le complot qui leur ai tombé dessus ?
            Autre chose, les scénaristes n'hésitent pas à tuer des personnages. Mais ils ne se contentent pas de tuer des personnages secondaires, non, les principaux peuvent aussi y passer. L'évasion de Lincoln va donc laisser des traces et Mickael se sent coupable de cela. Ainsi les nombreux morts, pour sauver la vie d'une seule personne, affecteront Mickael psychologiquement, car il est très sensible.

            Bref, Prison Break est une série très rythmée, qui tient en haleine le téléspectateur épisode par épisode (lorsque vous terminé un épisode, vous avez tout de suite envie de voir le suivant)


  • Création :

Paul T.Sheuring

        À l'origine, le concept de base de Prison Break (un homme s'emprisonne délibérément dans une prison afin d'organiser une évasion) a été suggéré à Paul Scheuring par une collègue, Francette Kelley. Même si Scheuring a tout de suite pensé que c'était une bonne idée, il ne savait pas comment la développer pour en faire une histoire qui tienne la route et la faire accepter à une chaîne de télévision. En y réfléchissant davantage, il finit par proposer l'histoire du frère condamné à tort et l'intrigue secondaire de conspiration. À partir de là, il commence à écrire la trame de Prison Break et à concevoir les personnages.                                                                                                        

En 2003, il soumet son projet à la chaîne Fox, mais doit déchanter devant le refus de la chaîne, qui pensait que
le public ne pourrait jamais s'y intéresser. Il fait alors le tour des autres chaînes de télévision, sans succès. Le réalisateur et producteur américain Steven Spielberg prend connaissance de ce projet et déclare à Paul Scheuring qu'il est intéressé et souhaite en faire un film. Mais trop pris par son engagement dans la préparation du film La Guerre Des Mondes, Spielberg ne cesse de repousser le projet. Quelque temps plus tard, après les succès énormes rencontrés par Lost et 24 Heures Chrono la Fox change d'avis et entame la production du feuilleton en 2004. Paul Scheuring affirme toutefois que ces deux séries n'ont eu aucune influence sur l'écriture en elle-même des épisodes. L'épisode pilote est tourné un an après qu'il a écrit le script et cinq mois plus tard, le feuilleton est lancé sur la Fox.


 

  • Distribution :
   

            Wentworth Miller et Dominic Purcell, qui jouent respectivement les deux personnages principaux Mickael Scofield et Lincoln Burrows ont été les derniers à rejoindre la distribution. Miller a été choisi six jours avant que la production commence et Purcell a été engagé trois jours plus tard.

            Concernant le rôle de Michael Scofield, Paul Scheuring explique les problèmes de casting: « C'était très difficile de trouver un candidat parmi tous les acteurs possibles d'Hollywood. C'était particulièrement difficile à trouver, on avait toutes sortes de gens. Certains qui prenaient une grosse voix... On n'a pas envie de voir ce genre de type s'en sortir et d'autres au contraire trop sensibles ! Ils pleurnichaient tout le temps ! Ils pensaient qu'à une seule chose : sortir de la prison ! ». Le producteur Brett Ratner s'est alors rappelé qu'il avait remarqué Wentworth Miller lors de ses essais pour le rôle de Superman dans Superman Returns. Wentworth Miller se souvient : « ...ça c'est passé à la dernière minute. J'ai reçu le script un vendredi de novembre 2004, j'ai passé l'audition le lundi suivant et on m'a donné la réponse le mardi. Alors que le tournage commençait le lundi d'après. ».

            En recevant le scénario du premier épisode, la première pensée d'Amaury Nolasco est que c'est "sûrement l'un de ces épisodes pilotes délaissés par les chaînes de télévision » puisque la plupart des séries ont entamé la production de leur épisode pilote au même moment. Avouant qu'il n'aime pas lire, Nolasco est stupéfait par l'histoire qu'il trouve « vraiment passionnante ». Avant sa dernière audition pour le rôle de Fernando Sucre, Nolasco était très nerveux, particulièrement lorsque Paul Scheuring lui confie qu'il est son choix favori. En
définitive, il est retenu.Le cast de la saison 1

            Après avoir lu le script, Wade Williams refuse d'interpréter le rôle de Brad Bellick car il le trouve « horrible et odieux ». Sa répugnance vient du fait qu'il est père d'une petite fille de quatre ans. Toutefois, son agent le persuade tout de même d'auditionner, il obtient alors le rôle de Bellick.

            Le personnage de Sara Tancredi est joué par Sarah Wayne Callies qui est la première actrice que les producteurs ont vue à l'audition pour le rôle. Par ailleurs,  elle est également la première à faire partie de la distribution des acteurs principaux. Après son dernier essai dans les studios de la Fox, Sarah Wayne Callies rejoint sa voiture où elle se rend compte qu'elle a laissé ses clés à l'intérieur en fermant sa voiture. Tandis qu'elle attend le dépanneur, elle reçoit un appel de son agent qu'il lui informe qu'elle est engagée dans la série.

                Par ailleurs, quelques rôles de figurants sont tenus par d'anciens prisonniers de la prison de Joliet.

                Les producteurs ont du faire face à des problèmes d'emploi du temps et de casting pour certains personnages. Ainsi, Jeff Perry a remplacé John Billingsley pour le rôle de Terrence Steadman lorsque celui-ci a été engagé pour tenir un rôle régulier dans une série de la chaîne ABC, The Nine. Camille Guaty, qui joue le rôle de la petite-amie de Sucre, Maricruz Delgado, a également été engagée sur cette série. De même, Patricia Wettig, qui interprète Caroline Reynolds, a obtenu l'un des rôles principaux d'une autre série d'ABC, Brothers & Sisters. C'est la raison pour laquelle, les deux actrices sont restées absentes durant la majeure partie de la deuxième saison. En outre, à partir du 2x14 "Un simple inconnue", le nom de Marshall Allman a été retiré du générique.



  • Tournage :


La prison de Joliet

        La majorité des scènes de la première saison de Prison Break a été tournée dans l'ancienne prison de Joliet.
Des scènes extérieures ont été filmées dans les alentours de Chicago (notamment l'aéroport international), Woodstock et Toronto au Canada. Prison Break a dépensé 2 millions de dollars par épisode dans l'État de l'Illinois, ce qui a coûté à la production 24 millions de dollars pour l'année 2005.
L'attaque de la banque est la première scène qui a été filmée par l'équipe en novembre 2004. Wentworth Miller
précise : « C'était le tout premier jour ! Je n'avais jamais   tenu d'arme auparavant et même si elle était remplie avec des balles à blanc, lorsque je devais la pointer sur le visage de l'employée de banque, c'était très étrange ! Vous voyez le pistolet bouger parce que je suis très nerveux de le pointer sur le visage de cette pauvre femme. ».

        Le tournage de la deuxième saison a repris le 15 juin 2006 à Dallas. Le Texas a été choisi pour ses décors à la fois urbains et ruraux. Tous les lieux de tournage (Little Elm, Decatur et Mineral Wells) se situent dans un rayon de 30 minutes de Dallas et ont été sélectionnés pour représenter diverses villes américaines. Chaque épisode est tourné en huit jours et approximativement 1,4 million de dollars sont introduits dans l'économie locale par épisode. La production s'attend à dépenser environ 50 millions de dollars dans la région de Dallas.

        Lors de la troisième saison, le tournage continue à Dallas avec quelques scènes et prises de vues supplémentaires tournées en Floride et en Lousiane ainsi qu'au panama .

        Les créateurs ont annoncé que le tournage de la quatrième saison pourrait se dérouler a Los Angeles.



  • Musique :

        La musique du feuilleton est composée par Ramin Djawadi. La bande originale regroupant la musique des deux premières saisons est disponible chez Varèse Sarabande.

        Le générique français est différent de l'original : il est interprété par le rappeur marseillais Faf Larage et s'intitule Pas le temps. Il ne fait cependant pas l'unanimité face au générique original. L'auteur a été sensibilisé à cela  et répond : « ... Mais à ma décharge, l'initiative de l'adaptation du générique vient quand même de la Fox US. En plus le créateur du feuilleton, Paul Scheuring kiffe le morceau ... Je préfère ça, plutôt que les fans soient mécontents, car pour moi il y a le créateur du feuilleton qui est d'accord ». Certifié disque de platine avec 392 198 ventes (singles et téléchargements), c'est le single le plus vendu durant l'année 2006 selon l'IFOP.

        Contrairement au générique suisse (diffusion francophone) sur TSR1où le thème original a été conservé, le générique belge sur RTL-TVI (diffusion francophone) est celui de Faf Larage ; quant à celui de Kanaal Twee  (diffusion néerlandophone), il est interprété par Kaye Styles et s'intitule Prison Break Anthem. Il a également été adopté pour le générique sud-africain. En Allemagne, Azad et Adel Tawil interprètent Ich Glaub an Dich (Prison Break Anthem).

Note : on peut entendre une version instrumentale de la musique du générique français (Faf Larage) lors du premier épisode de la troisième saison (la scène se déroule dans un bar ; il s'agit de la scène marquant la rencontre entre Lincoln et Susan).


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :